Le TOP 5 des spécialités africaines à découvrir se dévoile rien que pour vous !

Le TOP 5 des spécialités africaines à découvrir se dévoile rien que pour vous !

  Grand amateur de cuisine, vous êtes à l’affût des nouveaux plats à dénicher ? Peut-être connaissez-vous déjà la cuisine africaine et les multiples facettes qu’elle regorge ? La pluralité et diversité de ses spécialités en font une cuisine riche et appétissante réputée pour ravir les plus gourmands d’entre-vous…
Alors aujourd’hui place au TOP 5 des spécialités africaines qu’il faut absolument découvrir !

 

Les spécialités africaines : N°1, L’Injera, la galette éthiopienne

 

L’Injera est une des spécialités africaines venue tout droit d’Ethiopie. Vous connaissez sans doute déjà les crêpes et galettes tant elles sont si bien ancrées dans nos moeurs. Alors pourquoi un focus sur l’Injera ? Qu’est-ce qui la distingue des autres galettes ? Sans aucun doute son originalité et ses atouts nutritifs qui en font un ingrédient idéal pour vos repas !

En effet, l’Injera est composée de céréale de teff naturellement sans gluten ! Un avantage essentiel quand on sait qu’elle se déguste principalement en tant qu’accompagnement. Sa composition en fer, magnésium, calcium et fibre en fait un aliment riche en apports nutritionnels ! Son goût unique un brin cacaoté ainsi que la douceur de sa texture s’acclimatent parfaitement au palet et relève délicieusement votre plat…

L'une des spécialités africaines en Ethiopie

L’une des spécialités africaines en Ethiopie

Mais l’Injera, qui se présente sous forme de galette, n’est pas une crêpe comme une notre à commencer par son affectation. Sa particularité réside notamment par sa fonction lors des repas éthiopiens puisqu’elle s’utilise en tant que couvert.
Hé oui, rien que ça ! Imaginez-vous délaisser vos traditionnels couteaux et fourchettes pour laisser place à cette petite richesse éthiopienne entre vos mains ? Celle-ci vous permettra de savourer la garniture de votre plat (miam miam) ! Manger avec les mains devient d’une facilité déconcertante et surtout, cette spécialité éthiopienne est un splendide vecteur de partage et convivialité !

Traditionnellement, les aliments sont présentés dans un plat unique pour tous ce qui agrandit le sentiment de proximité entre convives et la galette injera n’y est pas innocente…

Maintenant que vous êtes averti, il n’y a plus qu’à la tester ! Découvrez également les bienfaits de la cuisine éthiopienne.

 

Les spécialités africaines : N°2, le Mafé, le ragoût de viande 

 

Autre spécialité africaine valant le détour, le Mafé ! Ca ne vous dit rien ? C’est pour celà qu’on est là…Hé oui le mafé (également écrit maafé ou maffé) est une des spécialités africaines provenant de l’Ouest du continent et très consommée au Mali, Sénégal, Guinée…

Vous vous demandez sans doute ce que c’est non ? Il s’agit en fait d’une sauce, particulièrement épaisse, formée à partir de pâte d’arachide, de viande et de riz ! Important à savoir, les arachides sont grillées avant d’être écrasées…C’est pour cette raison que le mafé peut également s’appeler « beurre de cacahuète » (tout s’explique hein). Suffisamment original pour titiller notre curiosité dirons-nous !

L'une des spécialités africaines du Sénégal

Le Mafé, l’une des spécialités africaines issue du Sénégal

Comme vous vous en doutez, cette sauce est tellement succulente qu’elle s’utilise également en tant que pâte à tartiner, c’est dire !

Davantage utilisée dans les plats salés, elle accompagne cependant un plat sucré : le ngalakh, très estimé par les communautés chrétiennes sénégalaises lors des fêtes de Pâques.

Ce qui a notamment valu la popularité de cette spécialité africaine est qu’elle présente l’avantage de se préparer facilement et rapidement.
Un atout essentiel dans les cultures africaines où les repas se partagent à plusieurs !

 

Les spécialités africaines : N°3, le Suya, la recette de boeuf épicée

 

Le Suya, est une recette de boeuf très populaire en Afrique de l’Ouest, l’une des spécialités africaines particulièrement présente au Cameroun, Nigéria et Ghana. Mais quelle est donc cette recette ?

Il s’agit de boeuf grillé qui peut se déguster en brochette ! Souvent servi en tant qu’apéritif ou plat de résistance accompagné de riz, on le trouve également avec n’importe quelle viande comme le poulet, la viande de chèvre ou encore des rognons.

Le Suya, l'une des spécialités africaines

Le Suya, l’une des spécialités africaines venue d’Afrique de l’Ouest

En revanche, les épices qui l’enrobent ne varient pas ! Clous de girofle, gingembre, poivre de Cayenne, arachides concassées, sel…Les mélanges sont mis à l’honneur afin de varier les plaisirs gustatifs !

Véritable tradition en Afrique de l’Ouest (hé oui), c’est à travers les migrations des populations que des barbecues de Suya ont vu le jour avec notamment l’ethnie Haoussa en tant que précurseurs !

Afin d’agrémenter le repas de saveurs encore plus exotiques, le Suya peut se savourer accompagné d’oignons et de tranches de tomate.

 

Les spécialités africaines : N°4, la Chermoula, la sauce maghrébine

 

La Chermoula, l'une des spécialités africaines

La Chermoula, l’une des spécialités africaines provenant du Maroc

Spécialité marcocaine, la Chermoula est une marinade très utilisée dans la cuisine maghrébine. Mélange de paprika, poivre, sel, cumin, gousse d’ail ou encore d’huile d’olive, elle se caractérise par sa simplicité à cuisiner et par son goût unique !

Savez-vous ce qu’elle sait accompagner subtilement ? Les légumes, les fruits de mer, le poisson et les viandes…C’est donc un condiment qui s’adapte à la plupart de vos plats un temps soit peu élaborés !

La Chermoula c’est donc top pour composer de nombreuses recettes et apporter une saveur supplémentaire qui fera toute la différence ! Allez, que diriez-vous de goûter un bon tajine de poisson à la Chermoula ? A moins que vous ne soyez davantage attiré par la viande et que des brochettes d’agneau à la Chermoula sauront faire votre bonheur !

 

Les spécialités africaines : N°5, l’Attiéké, spécialité ivoirienne

 

Terminons ce top 5 par le plat national de la Côte d’Ivoire ! Hé oui, rien que ça…Vous vous demandez ce que c’est ?

Bien que sa ressemblance avec le traditionnel couscous maghrébin soit frappante, l’Attiéké n’est autre que de la semoule de manioc ! Et c’est dans la capitale ivoirienne, Abidjan, que serait préparé le plus succulent des Attiéké…

Plat Attiéké, l'une des spécialités africaines

L’Attiéké, l’une des spécialités africaines d’origine ivoirienne

Sa particularité est que cette semoule présente l’avantage d’être sans gluten (merci le manioc !). Ainsi, vous pouvez remplacer vos riz ou pâtes par l’Attiéké qui viendra accompagner avec délicatesse votre viande ou poisson…Traditionnellement produit par des femmes, son goût légèrement acide et la légèreté de sa texture sauront séduire le bon gourmand que vous êtes !

D’ailleurs, savez-vous que depuis 2016, c’est également une appellation d’origine contrôlée ? Plutôt sympa n’est-ce pas ?

Et pour davantage d’ouverture aux cuisines africaines, rendez-vous dans notre restaurant Ethiopien de Neuchâtel !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*