Les objets d’une table à l’éthiopienne

Les objets d’une table à l’éthiopienne

Si vous avez lu nos précédents articles, vous avez vu qu’en Ethiopie on mange avec les doigts. On y trouve ni fourchette, ni couteau mais une variété d’autres choses. Alors découvrons ensemble leurs noms et à quoi elles servent.

Le messob

C’est un panier d’osier avec un couvercle, plus ou moins grand qui sert de table. Traditionnellement, il est composé d’un pied et d’une partie ronde et plate avec des rebords. Dans les maisons plus modernes et les restaurants, la partie supérieure est posée sur une simple table.

Le messob est le fruit d’un long travail, plus il est coloré, plus il prendra de temps à tresser. Les plus élaborés peuvent prendre plusieurs semaines de fabrication !

Le gebeta

Le plateau rond disposé dans le messob s’appelle un gebeta, chez Abyssinia Neuchâtel il est en métal. On dispose une ou plusieurs galettes d’injera pour recouvrir le gebeta, puis on dispose les différentes sauces par-dessus.

La culture éthiopienne est synonyme de partage, c’est pourquoi vous n’aurez qu’un gebeta par table. Chacun se sert dans le même plat et partage un bon moment. La coutume veut que vous soyez resservis dès que le plat est vide. Mais nous préférons vous demander si vous avez besoin de plus pour éviter le gaspillage.

Le berele

Le berele, récipient qui contient le t'edj sur les tables éthiopiennesIl n’est pas présent à tous les repas, mais c’est le récipient traditionnel du t’edj. Sa forme évoque un ballon utilisé en chimie : un contenant sphérique au col long et légèrement évasé.

On peut expliquer son apparence singulière avec le climat éthiopien favorable aux insectes volants. Et le t’edj est une boisson sucrée particulièrement attirante pour eux. On peut donc facilement placer son pouce sur l’entrée du berele pour éviter d’y faire entrer les mouches.

Une autre raison plus inatendue, est qu’après avoir bu, si vous ne tenez pas le berele très droit, vous ne renverserez pas son contenu.

Le jebena

Cette poterie d’argile est le récipient qui contient le café. On reconnait une forme similaire au berela, avec un bec verseur proche de la base. Il a aussi une anse qui permet de verser facilement. Le système est ingénieux, parce qu’il y a un filtre qui retient les grains de café à l’intérieur du jebena. Le plus souvent à table, le jebena repose sur un support en osier tressé.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*